Objet de torture

MR-Senegal-Camps-d'entraine

           Ile de Ngor, Sénégal, mars 2003

Habituellement, il n’est pas recommandé de centrer son sujet de manière à éviter à l’oeil de "s’ennuyer" dans l’image. Mais ici, j’ai voulu juste faire le contraire : respecter la symétrie que seule brise la corde pendue. Celle-ci même qui ajoute un côté plus humain, moins froid par rapport à ce bloc de torture humaine. Car oui, il s’agit également de ce camp d’entrainement militaire français sur l’île de Ngor au Sénégal. La lumière de fin de journée permettait de mettre en parallèle une tranche du mur avec la double corde pendante.

Une réflexion sur “Objet de torture

  1. je suis super contente de voir que tu as des photos du Sénégal, j’y suis allée 2 ans ,je connais très bien l’île de Gorée qui se trouve en face de Dakar là où il y avait les escaves oh mon dieu, il faut y aller en ferry , je connais mbour, soumbédoun là où on achéte le poisson quand les pêcheurs arrivent avec leur pirogues, c’est merveilleux, le marché kermel, sandaga, les gens sont hyper gentils mais il faut les respecter et tu n’as aucun prôbléme, ils aiment les toubabs français, l’île de djifer, et toute le sénégual, quand je suis partie des amis sénégalais sont venus avec moi à l’aéroport et nous pleurions tous, une femme criait pour ne pas que je parte, c’était horrible et beau à la fois.
    bisous et très bonne année templie de bonheur, d’amitié ( mais la vraie celle qui est très rare ), et tout ce que tu désires.
    je me suis inscrite hier et mon blog est tritounet, j’aimais voulu mettre des images que j’ai pris sur des sites d’hergement mais impossible de les coller, j’aurais voulu aussi écrire en couleur mais moi et l’informatique ça fait 3.je suis allée en inde c’est superbe, j’adore les indoux, ils sont très acceuillants
    bisous sincéres et à très bientôt

    J'aime

Les commentaires sont fermés.