Berlin : poste de garde

berlin-poste-de-garde1.jpg

Tour de garde, mur de Berlin, Allemagne, 2011

Grise, sombre, froide. A l’intérieur: tout est étroit, spartiate, vide. L’homme qui nous a fait visiter cette tour aurait pu sortir tout droit de la série Derrick. Il vivait en Allemagne de l’est. Le seul mot que je comprenais était : idooten. Mais l’émotion était là, palpable. Son frère a été abattu à quelques mêtres de la tour. 24 ans. Une balle dans la nuque. La première victime du mur. Son frère était Gunter Liftin. Il ne savait pas que l’avant veille, l’autorisation de tirer à vue avait été donnée.Le soldat avait 25 ans. Idooten. Plus de haine. Plutot du mépris. Les années ont passées. Mais le souvenir est bien là. Meurtri. Meurtre. Idooten.

Vous voulez en savoir plus et voir l’interieur du poste :la-premiere-victime-du-mur-de-berlin_824913.html , fotostrecke-24135.html

Une réflexion sur “Berlin : poste de garde

Les commentaires sont fermés.