La solitude du sportif

San-Francisco-Solitude-du-joueur.jpg

San Francisco, USA

3 réflexions sur “La solitude du sportif

  1. Merci.
    Il est vrai qu’en couleur, le vert de la pelouse était trop dominant et les multiples couleurs dans le public rendaient moins ‘isolées » les mains.
    Je trouve que souvent le grand avantage du noir et blanc est de simplifier la lecture d’une photo

    J'aime

Les commentaires sont fermés.