La relativite d Einstein

flic.kr/p/2hb3cvY

J ai tenté d illustrer l experience de pensée du train d’ Albert Einstein.

Un enfant joue au basket dans un train, il tape la balle au sol. Dans son référentiel, il voit la balle monter et descendre verticalement (X).

Mais une personne sur le quai, voyant passer ce train transparent à toute vitesse va voir la balle faire une trajectoire en forme de W. Donc une distance plus longue (T) par rapport à (X). C est le théorème de Pythagore pour calculer l hypothénuse.

Remplaçons la balle de basket par un faisceau de lumière rebondissant entre 2 miroirs. Les rebonds donnent le rythme d une horloge : son tic tac. Nous avons dès lors une horloge dans le train donnant une certaine heure (X) mais qui est percue par la personne sur le quai comme indiquant une autre heure (T).

Pour la personne sur le quai, le joueur de basket veillit moins vite car X est plus petit que T.

Cette vue de la pensée a été experimentée avec des horloges atomiques placées dans des avions faisant le tour de la terre: l une dans le sens de rotation, l autre dans le sens contraire et la 3eme restant à l aeroport d’origine. Les 3 horloges de retour à l aeroport indiquaient 3 heures différentes.

Conclusions pour ne pas veillir aux yeux des autres, courez plus vite qu’eux.

L’espace et le temps pouvant se contracter avec la vitesse… courir permet aussi de maigrir aux yeux des autres.

La nuit et les passés

flic.kr/p/2hb2YcU

Une nuit étoilée peut nous faire prendre conscience d un moment magique. Nous sommes là, ici et maintenant, a contempler plusieurs passés additionnés.

Le passé de la lune (2sec.) avec dans la même vision le passé d une étoile à son état il y 500.000 ans, le passé d une galaxie à son état il y a 1 milliard d années.

A cette échelle, notre vue nous montre une image fictive qui n est pas la réalité du moment mais l addition de plusieurs passés qui forme notre présent.

La relativé des points de vue.

Courbure espace temps

flic.kr/p/2hb5Cd3

La relativité d Einstein démontre la courbure de l espace temps qui cree dès lors la gravité. Celle-ci n est plus une force mais un effet de « relief » géométrique.

On peut voir des étoiles derriere d autres astres par lentille gravitationnelle. Des trous noirs peuvent se former en déformant tellement l espace temps que la lumière ne peut s en échapper.

Le temps et l espace s entremelent à tel point que la physique classique ne sait plus les decrire et doit céder le relais à la physique quantique.