Assis à la place de Jean Pierre Pernaut ou Anne Claire Coudray

France TF1 2

Paris, France

Ce que voit Jean Pierre Pernaut tous les jours à 13H00.

 

France TF1 1

Paris, France

Petit Dashboard du monde avant le jt de TF1

 

France LCI 1

Paris, France

Pendant le JT de LCI

Pub

Chantal vient d’ouvrir, la semaine passée, une nouvelle boutique spécialisée dans les savons. Paris VI au 32 rue Saint André des Arts : entre St Michel et Odeon. Si vous lui rendez visite, vous pourriez voir une de mes photos du TransAmerica Building dont elle a une maquette en vitrine. En regardant bien sur la photo de droite que Chantal a eu la gentillesse de m’envoyer vous retrouvez cette photo : cliquez ici pour l’originale

Paris Transamerica dans la boutique 1.jpgParis Magasin avec photo transamerica.jpg

Impression

Paris-Gare-du-Nord-Toit-vitre.jpg

Gare du nord, Paris, France

A la descente du train, notre regard est directement attiré par le toit. Un élèment à première vue disparate mais graphique. Le bruit, le stresse, les panneaux indicatifs, le temps de trouver un taxi. On oublie de voir et de prendre son temps. Nos yeux partent dans tous les sens à la recherche de points de repère. Et pourtant ca peut être beau. Simple. Direct. Graphique. Presque des vitraux au dessus de nos têtes.

Paris Gare du Nord : l’ombre de Hugo Cabret ?

Paris-Gare-du-Nord-Horloge.jpg

Gare du Nord, Paris, France

Hier, journée de travail à Paris. Pas eu le temps de visiter ou de m’attarder à faire des photos. Et pourtant les Champs Elysées étaient à deux pas. Pas grave : mon sujet sera de gare à gare. Mais dans le sens contraire, comme ça le déroulé sera correcte en fin de développement.

Une vague à Charles De Gaulle

MR-Chariot-Charle-De-Gaule

 

Un jeu graphique reprenant une vague de chariots. Cette photo a été prise à l’aeroport de Charles De Gaulle. Elle est quasi en bi chromie. J’ai juste essayé de trouver une bonne diagonale se terminant au 2/3 de la photo pour jouer sur les lignes de formes naturelles. Le graphisme tient par la répétition des lignes jaunes « horizontales » dont la monotonie est cassée par les courbes grises. La photo reste simplement graphique et à mon goût, l’oeil cherche peut être trop une explication qu’il ne trouvera pas… Etes vous du même avis?

Champs Elysées

MR-fontaine-Champs-Elisée
– Champs Elysées, Paris, France, janvier 2005 –

Une fontaine au bas des Champs Elysées . Ici j’ai voulu jouer sur l’avant plan et l’arrière plan qui s’interpellent par leurs courbes communes. Vous pouvez y voir la même logique entre les cercles des 2 coupoles pour la fontaine et ceux du bâtiment d’arrière plan. Le noir et blanc permet plus facilement de percevoir ce mimétisme car il ne laisse par le regard se perdre dans des détails pouvant être livré par la couleur. Rien ne vient trop perturber la lecture de la photo. La vitesse de 1/160 de seconde permet de laisser l’ impression des gouttes tout en gardant un filet flou donnant une dynamique à la chute de celles-ci.

Canon Ixus, 1/160 sec, f 7.4, 54mm

Paris

SPHorta-a-Paris

– Tour Effel, Paris, France, janvier 2005 –

Notre génération media est caractérisée par la multitude des images reçues. Notre univers visuel est largement plus étendu que ce que nous avons  vécu ou vu en étant en situation. Nous avons donc cette impression de connaître,voire même d’être familier avec des endroits, sans même avoir déjà été sur les lieux. Dans cet exprit là , le photographe peut prendre le contre pied en rendant un lieux trop connu, trop familier, plus enygmatique ou en tout cas faire douter la personne dans l’interprétation de l’image. Il ne faut pas aller trop loin dans cette démarche sous peine de n’avoir aucun point d’accroche permettant de créer le doute qui doit être vite élucidé par nos points de repère.

Dans ce cas-ci, il s’agit de la Tour Effel. A première cela ne saute pas aux yeux mais très vite le lien est fait. Notre culture de l’image traivaille et dès lors la photo n’a plus besoin d’explications supplémentaire.

 

Canon Ixus, 1/200 sec, f9.0, 80mm