Bienvenue sur mon blog photo

Bonne visite et merci d’être passé par chez moi.

Vous pouvez cliquer sur les photos et les voir en grand format sur Flickr.

N’hésitez pas à me laisser des commentaires, cela me permettra de m’améliorer. Par ailleurs, je vous invite à vous abonner pour recevoir un email lors des nouvelles publications.

 

Publicités

Ile de Man Course TT 2018

Isle of Man TT Wheeling n9
Ile de Man, UK

C’est la course la plus dangereuse au monde. Vitesse de pointe de 320 km/h sur des routes de villes, villages et campagnes. Ici on voit un wheeling non pas du au fait que le pilote désire épater la galerie mais sa vitesse est tellement grande après une forte compression  qui est suivie d’une bosse sur le parcours.

C’est Agostini qui fut le premier à réaliser un wheeling à cet endroit.

Les Mystères de la Nature

Belgique Clématite

Ohain, Belgique

On sait que les arbres communiquent entre eux et s’échangent des signaux pour prévenir et se prémunir d’agresseurs. Par exemple, ils envoient des signaux odorants lorsqu’ils sont attaqués par des girafes. Dès lors, les autres arbres sécrètent une toxine qui rebutent les girafes. Celles-ci, ayant compris le stratagème, vont manger les feuilles à contre courant du vent. Les arbres entretiennent ainsi une certaine solidarité. Je pense aussi aux ramifications de leurs racines (certaines fois même profitant de connections via les racines de champignons ) qui permettent d’échanger de l’eau entre un arbre en ayant en abondance et un arbre planté dans une terre moins propice.

On peut affirmer que les arbres  –  de la même espèce – communiquent, sont solidaires et apprennent de leurs expériences. Mais où vont-il stocker ces informations ? Cela reste un mystère.

Des expériences menées sur des plantes aboutissent aussi aux mêmes conclusions. Certaines d’entre elles, se referment si on laisse tomber des gouttes d’eau au coeur de la fleur. Si l’opération est répétée plusieurs fois, la fleur ne se referme plus. Apprentissage. Stockage. Mémoire. Expérience. Capacité d’adaptation . Transmission aux générations futures.

On a un réflexe d’anthropomorphisme, en cherchant un cerveau chez les végétaux. On met encore l’être humain au centre de nos pensées comme point de référence. On a du mal à accepter que certains actes logiques, salvateurs, intelligents puissent émaner d’ailleurs que d’un cerveau agissant lui même de manière consciente ou inconsciente. On a du mal à accepter que le corps (pour les humains et animaux) ou la matière (pour végétaux) puissent avoir des attributs que l’on associe habituellement à notre cerveau.

Tout le problème de la dualité Corps-Esprit ou de la non dualité entre la Matière et l’Esprit. Avant de trancher cette question, qui ne le sera surement jamais, on pourrait commencer par respecter cette Nature.